Hoverboard » Eco-mobilité » Hoverboard Pas Cher » Comment transformer un Hoverboard en fauteuil roulant

Comment transformer un Hoverboard en fauteuil roulant

Posté dans : Hoverboard Pas Cher 0

Comment transformer son hoverboard en fauteuil roulant ?

La conception des Gyropodes a dépassé le stade de la glissade en milieu urbain. Elle va plus loin en apportant de réelles alternatives dans le déplacement des personnes à mobilité réduite. Cette adaptation vient donc résoudre quelques difficultés du quotidien. Elle apparaît alors comme une solution à adopter pour les personnes utilisant des fauteuils roulants manuels.

Pourquoi acheter un hoverboard ?

Le véritable avantage d’un hoverboard, c’est la multiplicité de son usage. Si la fonction principale reste et demeure le déplacement, c’est un objet polyvalent. C’est en cela même que réside l’intérêt d’en posséder un. D’abord, il y a l’aspect ludique de la petite machine. C’est assez spécial de glisser de manière intuitive sur deux roues. Cela a un côté amusant et plaisant.

Ensuite, le gyropode est un véritable moyen de transport. Il peut couvrir plusieurs kilomètres. Il peut vous servir pour aller à l’épicerie comme pour vous rendre sur votre lieu de travail. Les enfants peuvent l’utiliser pour rejoindre l’école en moins de temps qu’il le faut. 

Enfin, un hoverboard est transformable. Le hoverkart est un exemple. Il peut aussi s’adapter à d’autres objets roulants. Il est facile d’utilisation. Les gestes pour le contrôler sont simples. Pas de débauche d’énergie, pas de carburant pour son fonctionnement. C’est une solution assez écologique.

Comment bien choisir son hoverboard ?

De nombreux critères permettent de faire un choix pour cet appareil atypique. Ils ont trait avec les caractéristiques de l’engin. Ainsi, la puissance du moteur est un premier paramètre. Elle tourne généralement autour de 700 Watts. Certains modèles en ont plus d’autres moins. Après vient la vitesse qui va de 6 km/h à 15 km/h. Quelques constructeurs vont au-delà.

Une composante importante du hoverboard est sa batterie. Elle doit être de bonne qualité et répondre aux normes CE. Préférez une batterie fabriquée par des marques de renom comme Samsung. C’est de la batterie que dépend l’autonomie de l’engin qui est en moyenne de 20 kilomètres ou de 3 heures au maximum. 

La taille des roues et les terrains sur lesquels elles peuvent rouler sont à prendre en compte. À cela s’ajoutent le poids supportable, le prix et les accessoires. En effet, il y a une gamme enfant, une gamme classique, une autre moyenne et le haut de gamme.

Transformer un hoverboard en fauteuil roulant : les avantages

Cette astuce a pour but principal de soulager l’usager du fauteuil roulant. La mobilité en fauteuil roulant n’est pas aisée lorsque cela se fait manuellement. La personne assise doit à la force de ses bras tourner les roues pour avancer, reculer ou tourner. À la longue, la fatigue s’installe et il est plus difficile de se mouvoir. Un hoverboard apporte donc une aisance dans le déplacement en libérant les mains.

Dans certaines situations, la mobilité se trouve totalement réduite. L’intervention d’une autre personne est obligatoirement nécessaire. C’est le cas par exemple avec les rampes. Parfois, c’est la sécurité de l’usager du fauteuil qui est compromise. Des risques de chutes sont possibles en descendant des pentes peu légères. Dans l’un ou l’autre des scénarios, un hoverboard apporte contrôle et sûreté lorsqu’il est installé sur un fauteuil roulant. La montée ou la descente deviennent plus faciles. L’aide d’un tier n’est plus requise. Le gyropode offre plus d’autonomie.

Les accessoires indispensables pour transformer son hoverboard en fauteuil roulant ?

Cette transformation révolutionnaire se fait au moyen d’un assemblage de plusieurs pièces. Celles-ci assureront la jonction entre le fauteuil et l’hoverboard. Ainsi, les deux éléments ne constitueront plus qu’un. À chaque action sur le gyropode, le fauteuil et son propriétaire seront tractés sans difficulté. 

Il suffira d’incliner les pieds en avant pour avancer et de les incliner en arrière pour reculer. Pour rester sur place, les pieds doivent rester à plat. Pour tourner, il faudra exercer l’action de son pied sur un côté et laisser l’autre neutre.

Pour se faire, un bras qui agira comme un membre rigide, mais articulé reliant le gyroskate au fauteuil roulant est nécessaire. Pour assurer la fixation du bras et de l’hoverboard, un collier est utile. Il jouera le même rôle qu’une rotule en permettant les rotations et les changements de direction. Cela facilitera les manœuvres dans les espaces plus ou moins restreints en accroissant la mobilité de l’usager.

Les accessoires peuvent être obtenus en recyclant quelques objets comme des tubes en aluminium et un collier de tuyau industriel. Avec des vis, des écrous et du matériel de bricolage, vous pourrez passer à l’étape de la transformation. Vous obtiendrez un système simple et efficace.

Les étapes à suivre pour transformer son hoverboard en fauteuil roulant

Pour installer un hoverboard sur un fauteuil roulant, vous devez suivre plusieurs étapes.

1

Étape 1 : Fixer le siège

  • Mesurez les morceaux qui serviront à l’assemblage et marquez les traits de découpe ;
  • Découpez chacun des morceaux à la scie à métaux ;
  • Percez un trou dans un tube et ajustez la charnière ;
  • Vissez-la et maintenez-la avec un écrou ;
  • Percez les autres trous en suivant l’emplacement de la charnière ;
  • Assemblez les morceaux, les uns aux autres ;
  • Faites de même pour les plaques
  • Disposez une fourrure en bois dans le carré d’un tube de 25 mm
  • Découpez-le

2

Étape 2 : Fabriquer le bras

  • Apprêtez des éléments d’angle en plaques aluminium ;
  • Réalisez des boites à onglets dans les tubes ;
  • Faites des trous dans les éléments d’angle ;
  • Assemblez-les pour obtenir le bras ;

3

Étape 3 : Joindre le bras et le collier

  • Insérez à nouveau une fourrure de bois dans un tube carré ;
  • Faites-y un emplacement pour une entretoise de 12 mm de diamètre extérieur
  • Disposez le collier autour du socle de l’hoverboard
  • Vissez le bras au travers de l’entretoise au collier avec une vis de 10 mm
  • Ajoutez les rondelles et contre-écrous pour que l’ensemble ne se désolidarise pas.

Conclusion

L’adaptation d’un hoverboard à un fauteuil roulant est une idée novatrice qui a bien des avantages. Elle apporte de la fluidité, de l’aisance et de la sécurité à la personne dans le fauteuil.

Sa réalisation utilise des matériaux accessibles et le montage est relativement simple. L’étape la plus déterminante est le choix du hoverboard.

Tout dépendra des attentes en matière de performances et de champs de mobilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *