Hoverboard Cross

Posté dans : Hoverboard Prix | 0

Les premières compétitions d'Hoverboard Cross ont vu le jour

De nos jours, tout peut devenir un sport. Ainsi même les jeux vidéo ont droit à leurs propres compétitions, appelées e-Sport, ou des gamers s’affrontent devant des milliers de spectateurs pour gagner parfois plusieurs millions de dollars pendant que leurs fans les suivent sur Twitch.

Il était donc normal que des compétitions voient rapidement le jour dans le domaine de l’Hoverboard et de tous les moyens de transports individuels électriques et écologiques.

Si des tournois de ce genre existaient déjà depuis peu en Europe et bien sûr aux États-Unis, une première course de ce genre a eu lieu les 9 et 10 juin dernier, dans la commune de Monségur, en Gironde : les Wheels Games.

événement sur le Hoverboard Cross !

Richesse de concurrents et de sponsors

Organisés par une association locale, les Wheelers 33, ces Jeux Olympiques de la mobilité électrique ont vu de nombreux compétiteurs s’affronter aussi bien avec des Roues électriques, des Gyropodes, des E-Trotts, des E-Skates et des Hoverboards.

Son nom officiel a été la 1ère Rencontre & Compétition Nationale Eco-mobile Electrique, et est tout simplement devenue la plus grande manifestation de ce genre jamais organisée en Europe.

Des concurrents sont venus de toute la France pour y participer, mais aussi d’Italie, de Suisse et de Belgique.

La preuve du sérieux de cette compétition, outre le nombre de participants et leur nationalité, provient aussi du nombre de sponsors qui ont permis la bonne tenue de celle-ci.

 Il y a eu bien sûr de nombreuses marques références dans le monde de l’Hoverboard, avec Mobilityurban, E-Roue, le magazine E-Rolling ou encore F-Rider, mais aussi, et c’est encore plus impressionnant, des marques n’ayant aucun lieu avec l’univers de la mobilité électrique comme AG2R La Mondiale, Allianz, NRJ Aquitaine ou encore le Crédit Agricole. Enfin, des sponsors spécifiques à la région Girondine se sont aussi engagés dans l’événement comme la Commune de Monségur, Bon Plan Bordeaux ou la Communauté de Communes du Réolais en Sud Gironde.

Des courses disputées et du vrai sport

Pour participer aux compétitions, il fallait payer une modique somme de 15 euros, alors que tout était gratuit pour les nombreux visiteurs et curieux venus assister à ces courses pas comme les autres. S’il n’était pas possible de parier sur les vainqueurs des challenges, comme c’est le cas pour d’autres sports un peu originaux comme le billard sur BetStars, nul ne sait si cela ne deviendra pas possible lors des prochaines éditions, quand le rassemblement sera un peu plus connu, car les affrontements ont été serrés et ont donné lieu à de beaux moments de suspense et à des retournements de situation.

Il est aussi important de noter que chaque course était accessible aussi bien aux femmes qu’aux hommes et qu’il y avait même un tournoi pour les plus jeunes. C’est d’ailleurs une femme, Marie Delamerie, qui a remporté la 3ème course de Gyroroue. Au final, les concurrents s’affrontaient sur différents parcours, et c’est la somme de leurs chronos à toutes ces épreuves qui déterminait le classement définitif. Ainsi, dans les compétitions d’E-Skate, il y avait deux courses de cross, plus une de slalom et une de street. Le vainqueur étant celui qui aura fait le meilleur temps sur les 4 chronos cumulés.

L'avenir du Hoverboard en France !

Un avenir qui ne peut qu’être radieux

Malgré quelques désistements de dernière minute et plusieurs courses annulées faute de participants, les Wheels Games 2018 ont été un vrai succès pour leur première édition, avec des épreuves aussi bien dans la ville qu’avec des obstacles ou dans la nature, et on espère tous que celle-ci sera renouvelée l’an prochain et deviendra peu à peu un rendez-vous incontournable de la scène sportive de l’Hoverboard.

Étant donné la popularité d’un évènement comme les X-Games qui font la part belle aux skates, BMX et trottinettes, l’entrée de l’électrique dans ce genre de compétitions internationales ne saurait tarder.

Et alors, comme tant d’autres activités, l’Hoverboard sera devenu un sport comme les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *